Les romans

 

Quand on n’a que l’humour…

C’est l’histoire d’un homme qui a tout, absolument tout.
Sauf l’essentiel.

Ce soir, Édouard Bresson, l’humoriste préféré des Français, s’apprête à jouer son dernier spectacle devant un Stade de France plein à craquer. Ils sont plus de 50 000 à être venus rien que pour lui, à l’acclamer, à trépigner d’impatience, à scander son prénom de plus en plus fort au fil des minutes qui s’égrainent.
De l’autre côté du rideau noir, lui ne s’est jamais senti aussi seul de sa vie.

C’est l’histoire d’un artiste au sommet de la gloire, adulé de tous, mais qui pense ne pas le mériter.
Un homme que tout le monde envie et admire, mais que personne ne connaît vraiment.
Un homme blessé qui s’est accroché au rire comme on se cramponne à une bouée de sauvetage.

C’est aussi l’histoire d’un garçon qui aurait voulu un père plus présent.
Un garçon qui a grandi dans l’attente et l’incompréhension.
Un garçon qui a laissé la colère et le ressentiment le dévorer.

C’est une histoire de paillettes et de célébrité, mais surtout,
l’histoire d’un père et d’un fils à qui il aura fallu plus d’une vie pour se trouver.

Ce livre est disponible au format kindle et sortira le 4 mai 2017 en librairie.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Au nom de quoi

couv_defAbigaëlle, Philippe, Sofiane, Bastien, Léopold.
Margot, Daphné, Théo, Lucas, et Romane.
Le 13 novembre 2015, tous verront leur vie basculer au Bataclan.

Les personnages de cette histoire sont fictifs. Imaginés, inventés. Tels peut-être qu’ils ont habité vos pensées, car ils sont nous tous.
Ce texte est un roman, mais c’est avant tout un hommage à toutes les victimes de ce jour-là. Celles qui n’ont pas survécu, celles qui luttent aujourd’hui pour continuer simplement à vivre.

Au nom de quoi n’est pas un témoignage. Ou plutôt si, c’est celui de la plus intolérable des réalités.

La moitié des bénéfices tirés de ce roman sera reversée à une association œuvrant en faveur des victimes du terrorisme.

Par obligation éditoriale, ce second roman a dans un premier temps été publié sous le pseudonyme de Dorian Meune.

Ce livre est disponible au format papier et numérique sur Amazon et sortira dans tous les pays anglophones à l’été 2017.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Fidèle au poste

Couv Fidèle avec bandeauMai 2013. Chloé et Gabriel, mariés depuis plusieurs années, mènent une existence heureuse à Saint-Malo, jusqu’au jour où la jeune femme se noie accidentellement au cours d’une baignade matinale. Gabriel, incapable de surmonter seul son chagrin, se décide à chercher du soutien auprès d’un groupe de parole. Il fait alors la connaissance d’Emma, une photographe récemment arrivée en ville, qui l’aide à surmonter son deuil.

Mais Chloé semble toujours très présente et étonnamment vivante aux yeux de Gabriel qui ne parvient pas à l’oublier et à se reconstruire.

Que s’est-il véritablement passé ?

Et si la réalité n’était pas celle à laquelle le jeune veuf se raccroche ?

Une intrigue à trois voix qui ne vous emmène jamais là où vous l’attendez…

Ce roman, publié en autoédition en mars 2015 est parvenu à convaincre plus de 250 000 lecteurs et a remporté le premier Prix Amazon de l’autoédition. Il est sorti en France aux éditions Michel Lafon en mars 2016, et dans tous les pays anglophones en août 2016. Il a également remporté en 2017 le Prix du Jury du Premier roman de la ville de Mennecy.

Ce livre est disponible dans toutes les bonnes librairies, ainsi que sur les principales boutiques en ligne (Amazon, Cultura, Fnac…)
Il est également disponible en numérique sur Amazon, Kobo et iBooks.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Combien de temps

Amélie Antoine www.amelie-antoine.com Fidèle au poste Interference

Une fille. Une mère. La cruauté de l’attente.
Un récit au jour le jour d’un combat inégal, écrit pour être plus forte et rendre l’autre plus forte peut-être. Un dialogue qui n’a pas eu lieu, qui ne le pouvait d’ailleurs pas, poignant, unique et ordinaire à la fois, cathartique – une lettre d’amour et de douleur impossible à envoyer, la mise en mots d’une blessure à mesure qu’elle s’est creusée, jusqu’à l’inéluctable et inacceptable dénouement.

« Nous sommes aujourd’hui le 16 janvier 2009. En août 2008, après deux longs mois d’examens, ma mère a appris, à cinquante ans, qu’elle avait un cancer du poumon. Voici, du mieux que je pourrais la raconter, l’histoire d’une personne parmi des millions d’autres. »

Ce livre est disponible au format papier et numérique sur Amazon.

En vous abonnant à ma newsletter, vous pourrez également recevoir ce texte au format ebook gratuitement.